Social
Ma ferme, sur  15 hectares, donne du travail à 4 personnes en emploi permanent, auxquels il convient d'ajouter  l'emploi de saisonniers pour la cueillette, l'éclaicissage (opération qui consiste à enlever les fruits en surnombre)... ce qui représente  l'équivalent de 2 autres temps plein. Dans nos campagnes,  c'est un facteur qui devient rare et s'avère  important : en ce sens, le verger contribue, à son échelle,  à lutter contre la désertification des campagnes, l'appauvrissement du tissu social: il démontre modestement qu'une arboriculture qui respecte le milieu, la notion même de produit de qualité, respecte également des valeurs humaines.

"Vouloir travailler au pays" prend ici tout son sens.